Skip to content

Une double victoire pour les actionnaires de Microsoft !

Arjuna Capital a terminé l’année 2021 en beauté, en ajoutant deux nouvelles victoires à son actif, lors de l’assemblée générale annuelle de Microsoft. Une majorité d’actionnaires ont joint leur voix à celle de la société de gestion de placements afin d’exhorter le géant du numérique à améliorer sa transparence par rapport au traitement des plaintes pour harcèlement sexuel, tandis que plusieurs d’entre eux ont également réclamé la divulgation de ses écarts salariaux médians en fonction du sexe et de la race.

Environ 78 % des actionnaires ont ainsi approuvé une proposition qui demandait à Microsoft de publier un rapport « évaluant l’efficacité des politiques de l’entreprise en matière de harcèlement sexuel sur les lieux de travail, y compris les résultats de toute vérification indépendante, l’analyse des politiques et des pratiques et les engagements en vue de créer un environnement de travail sûr et inclusif. »

Prenant acte du résultat de ce vote non contraignant, le président de la société, Brad Smith, a déclaré que Microsoft va mettre en place de nouvelles mesures pour rehausser sa transparence. L’entreprise partagera plus de données quantitatives, comme le nombre de plaintes reçues et le pourcentage de plaintes justifiées. M. Smith a d’ailleurs révélé que pour l’exercice financier qui s’est terminé en juin 2021, 47 % des 51 plaintes déposées par des employés étaient fondées. De plus, Microsoft va faire appel à un tiers qui réalisera une évaluation indépendante de tout le travail effectué pour examiner ces plaintes, afin de s’assurer de l’efficacité de ses enquêtes. La direction a en outre promis que le rapport d’évaluation sera rendu public et que ses recommandations feront l’objet d’une réflexion sérieuse.

De l’avis de Natasha Lamb, associée directrice générale d’Arjuna Capital, « le fait que les dirigeants aient réagi aussi rapidement après le vote constitue un changement profond par rapport à la façon dont Microsoft a traité ce problème dans le passé ». Elle ajoute que « bien que les accusations contre Bill Gates ne soient que les dernières révélations de ce qui a été un problème de longue date et mal géré, il est significatif que Microsoft écoute désormais ses actionnaires et s’engage à fournir des rapports transparents, impartiaux et indépendants. »

On se souviendra en effet qu’au cours des dernières années, des cas présumés de harcèlement sexuel au travail ont attiré une attention négative sur l’entreprise. Plusieurs lui reprochent de ne pas avoir traité de manière adéquate et transparente certaines plaintes et de ne pas avoir tenu ses engagements concernant l’amélioration de ses processus relatifs aux ressources humaines et la publication de rapports sur la mise en œuvre de politiques en matière de harcèlement sexuel et de discrimination fondée sur le sexe. L’adoption par les actionnaires de la proposition d’Arjuna Capital et les déclarations de la direction à la suite du vote nous laissent maintenant espérer que Microsoft va honorer ses récentes promesses et offrir aux investisseurs des informations qui leur permettront de mieux évaluer les risques auxquels l’entreprise est exposée, de même que ses efforts pour lutter contre le harcèlement et la discrimination.

Enfin, il faut souligner que même si la seconde proposition d’Arjuna Capital n’a pas été adoptée, le taux d’approbation fut suffisamment élevé (40 %) pour inciter la direction à y répondre favorablement. Reconnaissant l’importance de l’enjeu soulevé par la société de gestion de placements, M. Smith a affirmé que « cette proposition était franchement un bon coup de pouce » et que l’an prochain, Microsoft va prendre davantage de mesures pour rendre publiques les données sur ses écarts de rémunération médians pour ses effectifs mondiaux. L’entreprise se joindra ainsi au club encore restreint de sociétés qui ont adopté la meilleure pratique pour la publication de rapports sur l’équité salariale, qui consiste à déclarer aussi bien les écarts bruts que les écarts ajustés.

Sources : Arjuna Capital, Investors cast 78% majority vote pressing for sexual harassment accountability at Microsoft annual meeting, 30 novembre 2021, réf. du 14 décembre 2021, https://bit.ly/3dSF0ru ; Microsoft Corporation, Microsoft Annual Shareholders Meeting, 30 novembre 2021, réf. du 14 décembre 2021, https://bit.ly/3GGEfxO

Blog comments